La Lumière des cimes 2017-03-28T11:10:23+00:00

La Lumière des cimes

Le Gros Louis tient un café de montagne ouvert seulement pour quelques habitués. Un soir, un inconnu se présente à l’heure de la fermeture. Il ressemble étrangement à Jacquot, le fils du Gros Louis, disparu dix ans plus tôt en montagne sans que l’on ait jamais retrouvé son corps. Le vieil homme lui accorde aussitôt l’hospitalité. Entre ces deux solitaires s’instaure une étrange relation : intéressée et paternelle pour le premier ; énigmatique pour le second, qui ne livre rien de son passé. Mais le trouble s’installe dans la tête du Gros Louis lorsqu’il découvre que le jeune homme porte la même veste que son fils le jour de sa disparition, un modèle rare et épuisé. Qui est réellement cet inconnu ? Qu’est-il venu chercher dans ces montagnes coupées du monde ? Le cadre grandiose et mystérieux des Alpes renforce l’émotion d’une rencontre providentielle entre deux écorchés vifs. Une histoire bouleversante sur la filiation.

269 pages

Parution : 1er Octobre 2009

Collection Terres de France

Les Presses de la cité

Acheter « La Lumière des cimes »

Tous mes ouvrages sont en vente chez votre libraire dès leur parution. Si vous ne les trouvez pas, les grands sites de vente sur internet vous les proposent aussi.
Enfin, pour ceux qui souhaitent un roman dédicacé, même parmi les premiers parus, écrivez-moi, je vous le ferai parvenir par le libraire de mon village.

Mots de lecteurs

« Beaucoup de plaisir à lire « La lumière des cimes » ! Je ne suis pas un admirateur habituel des romans… mauvais lecteur, sans doute, impatient et exigeant, sûrement déformé par les habitudes de quarante années de gros lecteur d’informations et d’essais… mais je voulais te dire que j’ai eu du plaisir à rentrer dans le bistrot du gros Louis et j’avais vraiment envie de comprendre où on allait ! Le coup de théâtre final, pas facile à anticiper, cette revanche des femmes dans ce monde d’hommes frimeurs, mais au fond tellement « normaux » dans leur isolement affectif et leur incapacité à communiquer leurs angoisses, est bien vu ! Du coup j’ai envie de lire les autres… Bravo, j’admire le travail et j’imagine bien les heures passées à peaufiner cette belle ouvrage.
Très admirativement !  »

J.P.

« Un petit mot pour vous dire combien j’apprécie vos romans. Je les ai tous dévorés.!! De « la vallée des loups « à « la lumière des cimes ».. Lorsque je ferme un livre, je ne pense qu’à une chose…A quand le prochain ?  »

R.L.

« Après Le Silence des glaces et La Malpeur, je viens de terminer La Lumière des cîmes que j’ai beaucoup aimé. Belle histoire, bien racontée, dans une langue forte. Bravo. »

H.R.

« Je viens de terminer la lecture de votre dernier ouvrage , la lumière des cimes, que j’ai dévoré en une nuit tant la narration, le sujet et le cadre magique de cette vallée du Giffre m’ont enthousiasmé ; mon épouse s’en est ensuite emparé pour apprécier le style et corroborer mes compliments. Je dois vous avouer qu’au delà de l’écrit (description, scénario, intrigue ) qui est le fond même du talent de l’écrivain et qui est indéniable chez vous, c’est le cadre de Samoens-Sixt-Fer à Cheval qui a augmenté ma satisfaction.  »

P.M.

« Encore une fois j’ai lu votre livre « La Lumière des Cimes » avec beaucoup de plaisir. J’aime votre écriture et votre travail de recherches pour nous faire vivre une époque disparue.
J’éprouve une certaine nostalgie à quitter ce livre et ses personnages si bien décrits, aux sentiments nobles et forts malgré leur travers. Mais n’est-ce pas le propre de l’homme ? Bravo encore et merci de m’avoir fait passer quelques belles heures.  »

M.R.

« …Quelle intensité, l’auteur concentre encore plus le champ de son roman. Cette épaisseur, cette profondeur servent admirablement le cheminement du récit.
J’avais, pour les premiers ouvrages évoqué Frison-Roche, cette fois je retrouve un ressenti, d’il y a longtemps, mais resté dans ma mémoire, lors de mes lectures de Giono …
Pour moi Patrick Breuzé est devenu désormais BREUZE, tels les artistes appelés LE … ou LA …, car ils ont su marquer leur époque !  »

J-M.R.

Lu, vu, entendu

« Le cadre grandiose et mystérieux des Alpes renforce l’émotion de cette histoire bouleversante sur la filiation. »

Associated Press

« Un livre profondément humain qui brosse avec talent le portrait des montagnards d’antan ».

Le Dauphiné Libéré

« La lumière des Cimes est un roman incarné, bouleversant d’humanité ».

France Bleu Isère

« Un bel ouvrage, un de plus que nous offre Patrick Breuzé »

RTBF

« Avec cet émouvant roman qu’est « La Lumière des Cimes, Patrick Breuzé a su conquérir de très nombreux nouveaux lecteurs »

Le Midi Libre

« La lumière des Cimes de Patrick Breuzé qui a pour cadre la Haute Savoie de l’entre deux guerres, témoigne d’une finesse psychologique remarquable»

Le Dauphiné Libéré

« Un roman attachant, tout en nuances et en sentiments suggérés »

France Bleu Pays de Savoie

« Un roman que vous ne lâcherez plus une fois que vous l’aurez commencé »

TV 8 Mt Blanc

« C’est l’histoire d’un père et de son fils : l’un ne peut faire le deuil de son enfant, l’autre cherche un père. Une remarquable analyse des sentiments ».

Notre temps

« Un très beau livre avec des personnages extraordinaires humanité »

Ecoles juives de France

« Patrick Breuzé a un immense talent de conteur et une façon de capter l’âme savoyarde comme peu d’autres d’écrivains ont su le faire »

Radio Mont Blanc