La montagne pour refuge 2017-11-08T17:44:15+00:00

La montagne pour refuge

En Haute Savoie, en 1925. Jeanne, jeune infirmière lyonnaise, est engagée par une famille de riches industriels pour veiller sur leur fils Antoine, photographe de montagne, victime d’un grave accident d’escalade. Jeanne ne l’a pas dit mais elle a accepté cet emploi loin de chez elle dans l’espoir de retrouver la trace d’un soldat originaire de la région, qu’elle a soigné sur le front pendant la guerre et qu’elle aime toujours éperdument.

Entre Antoine, incertain de sa guérison, et sa garde-malade dont les illusions vacillent, des affinités se tissent, sans que l’on sache qui apporte le plus à l’autre. Au contact d’Antoine, la jeune femme découvre la fascination de la montagne. Au point que s’exacerbe en elle le rêve d’une renaissance.

Jusqu’au jour où elle apprend la vérité sur son amant disparu…

Edité chez Calmann Lévy.

288 pages

Parution : 4 octobre 2017

Collection France de toujours et d’aujourd’hui

Calmann Levy

Acheter « Mon fils va venir me chercher »

Tous mes ouvrages sont en vente chez votre libraire dès leur parution. Si vous ne les trouvez pas, les grands sites de vente sur internet vous les proposent aussi.
Enfin, pour ceux qui souhaitent un roman dédicacé, même parmi les premiers parus, écrivez-moi, je vous le ferai parvenir par le libraire de mon village.

Mots de lecteurs

Ce roman a une portée écologique, philosophique et spirituelle qui parle à tout le monde. Merci de rendre accessible par la poésie de vos mots de si belles pensées…

Véronique T.

La lecture de vos romans me procure à chaque fois un grand bien être. J’éprouve de la sérénité et de l’apaisement. Vous remuez des choses en chacun de nous qui permettent aux émotions d’affleurer, parfois même de déborder. Cela fait du bien de lire, émue, les larmes au bord des yeux… Merci Monsieur Breuzé.

C. Saint Paul

Beaucoup de pudeur, de tendresse et de sensibilité émanent de votre écriture. Vous invitez vos lecteurs à entrer dans votre monde sensible par petites touches feutrées et délicates. Votre sensibilité est encore plus aiguisée, ténue dans votre dernier roman. Elle est à fleur de mot, à fleur d’homme, à fleur de montagne…Bravo !

Henriette M

La nature est au cœur de votre roman. Plus qu’un décor, elle est une personne à part entière. Elle souffre, elle saigne, elle a une âme. Félicitation pour ce rapprochement poétique, voir spirituel entre l’homme et la nature !

Alpina74

Un roman très fort qui rend un magnifique hommage aux infirmières présentes au front pendant la première guerre pour mondiale.

S. Carpano

La belle écriture de Patrick Breuzé nous ballotte de la guerre de 14 aux sommets des Alpes durant la Belle époque. Au début, on croit à une énigme et puis peu à peu s’installe une réalité à la fois amoureuse et profondément humaniste. Une belle lecture émouvante…

Romaric

Lu, vu, entendu

« Je viens de passer huit heures en très belle compagnie à la lecture du roman de Patrick Breuzé. Par instant, on ne sait plus où est la réalité et où est la fiction. Excellent. »

Patrice Mallet , Mont-Blanc LIVE TV

« La rencontre entre les deux héros du roman, est le prétexte pour Patrick Breuzé d’évoquer sa passion de la montagne, y décrire les hommes qui y vivent et imaginer une aventure humaine exaltante, pleine de rebondissements, et d’espérance ».

Olivier Lestien, Le Dauphiné

« L’auteur livre un beau message d’espoir à travers le projet de son héroïne qui fédère et motive les gens qui l’entourent. »

Le Messager

«  Patrick Breuzé dresse le portrait d’une infirmière amoureuse d’un soldat pendant la première guerre mondiale. A notre tour de succomber à cette femme dotée d’un sang froid et d’une sensibilité extraordinaires. Du vrai Breuzé quoi ! »

Michele Caron, France Bleu Isère

« Patrick Breuzé excelle à donner, même aux choses simples, une profondeur vraie et pure. Ce roman, une fois de plus, exhume les sentiments venus de l’intérieur et c’est un vrai régal. »

Lyliane Mosca , L’Est Eclair